Faire avec les vêtements québécois ce qu’on a fait avec les aliments du Québec

Faire avec les vêtements québécois ce qu’on a fait avec les aliments du Québec

Au cours des cinq dernières années, il y a eu un mouvement visible vers la consommation de produits biologiques au Québec. Au Canada, l'agriculture biologique est réglementée par le gouvernement et doit respecter les normes nationales. Il y a plus de 3 780 fermes biologiques au Canada couvrant 953 000 hectares de terres. Soutenir les agriculteurs et les producteurs biologiques locaux est plus qu'une tendance, c'est une nouvelle façon de penser, de magasiner et de manger pour les Québécois.

 Que ce soit pour la santé, pour réduire l’impact sur l’environnement ou pour encourager l’économie locale, manger bio et local a la cote! De plus, 80% des acheteurs biologiques font des achats biologiques dans les épiceries ordinaires. Il est plus facile que jamais de se procurer des produits bios, quelle que soit leur nature. Produits laitiers, viandes, grains, fruits et légumes, sans oublier les délicieux produits de l’érable ; les choix bios tout québécois sont nombreux et faciles à trouver. 

Comment pouvons-nous appliquer le même modèle de réussite aux vêtements écologiques fabriqués au Québec?

Manger bio et local c’est fabuleux, mais comment pouvons-nous appliquer la même histoire de succès aux vêtements québécois? Certains pourraient penser que l'achat de vêtements faits au Québec n'a pas le même impact sur l'économie ou l'environnement que d’acheter des fruits et légumes cultivés localement.

 Au contraire, l'industrie du vêtement a besoin de toute notre attention. Avec le phénomène de la « Fast Fashion », ce qui signifie que les vêtements vont de la création aux points de vente dans un temps record; nous finissons par consommer 80 milliards de vêtements chaque année dans le monde. Les géants de la mode fabriquent des vêtements non durables et certains tissus comme le polyester peuvent prendre jusqu'à 200 ans à désintégrer. De plus, les salaires des travailleurs dans les usines de confection peuvent être aussi bas que 1 à 3 dollars par jour.

Les géants de la vente au détail sont obsédés par les profits, alors ils feront tout pour vous inciter à acheter plus de vêtements. Cette situation est alarmante et nous devons apprendre de l'industrie agro-alimentaire et offrir plus de vêtements écologiques faits au Québec et ce, à plus grande échelle.

Changer les perceptions sur les vêtements québécois

Il y a toujours eu une perception autour des vêtements éthiques comme étant plus " bohème ". Pendant de nombreuses années, les vêtements écologiques ont été perçus comme n'étant pas à la mode. L'offre était autrefois limitée à quelques tissus biologiques comme le lin ou le coton bio. Les femmes n’y trouvaient pas leur compte en terme de silhouettes et de choix. Mais, aujourd'hui, l’offre est différente et les perceptions des consommateurs changent; ils sont plus ouverts d'esprit et remarquent qu’il existe des vêtements éthiques à la mode fabriqués localement avec une belle variété de tissus biologiques. La mode écologique, aujourd'hui, ne s'arrête pas au coton biologique. Il y a des tonnes de fibres plus naturelles et recyclées, à faible impact (comme le Tencel, fabriqué à partir d'eucalyptus récoltés de façon durable - la fibre utilisée dans notre prochaine collection d'automne) qui contribuent à la production de vêtements écologiques. Le bambou, le polyester recyclé et même le chanvre sont aussi des tissus biologiques qui sont de plus en plus utilisés.

Comme consommateur nous apprenons chaque jour que ce que nous mettons sur notre corps est tout aussi important que ce que nous mangeons. Nous découvrons lentement les réalités négatives derrière l'industrie de la mode dans le monde entier, et cela nous amène vers un point culminant: il faut rendre plus accessibles les vêtements québécois tout comme nous l’avons fait avec les aliments du Québec. Ces aliments permettent de réduire les impacts négatifs sur l’environnement. Les entreprises certifiées biologiques rejettent peu de polluants dans l’environnement et elles ont un impact positif dans notre communauté. L’industrie bio locale contribue à l’augmentation du nombre d’emplois et favorise notre économie. Les mêmes bénéfices s’appliquent pour l’industrie du vêtement.

 


Le changement commence avec la demande

Alors disons que vous cherchez une tunique à porter avec des leggings. Votre premier instinct sera probablement d'aller au centre commercial le plus proche ou de visiter le site internet d'un grand magasin de détail. Il sera presque impossible pour vous de trouver une tunique fait de tissus écologiques comme option au centre commercial ou dans les grandes chaines. Et, si vous le faites, vous n'avez aucune validation que les conditions dans lesquelles elle a été fabriquée étaient acceptables. Malheureusement pour trouver des vêtements éthiques fabriqués ici, vous devrez passer un peu plus de temps dans vos recherches en ligne pour trouver des points de vente ou des marques complètement éthiques. Mais, il reste qu'il est possible de trouver de jolies robes et tuniques fabriquées au Québec en cherchant un peu plus loin. Il faut aussi être vigilants dans ses recherches car plusieurs entreprises québécoises utilisent le terme « vêtements québécois »  mais ceux-ci ne sont pas fabriqués ici au Québec ou au Canada.  Les collections sont conçues ici, mais la production est octroyée en Chine ou ailleurs en Asie.  Donc, vérifiez bien le pays de fabrication si vous désirez vraiment faire une différence pour l’environnement et vous assurer des conditions de travail dans lesquelles votre vêtement a été fabriqué.

Les achats en ligne sont un moyen fabuleux de changer nos habitudes en cherchant parmi les termes vêtements écologiques, des vêtements québécois ou vêtements éthiques fabriqués au Québec. Vous serez surprise de voir nos nombreuses marques québécoises créatives et branchées. Vous trouverez également de nombreux blogs énumérant des marques québécoises dont vous n'avez jamais entendu auparavant. Essayez vous serez étonnée du résultat!


Vêtements québécois: pas toujours plus chers

Trouver la marque qui convient à votre style, la perception du trop «boho» et les prix sont souvent des obstacles pour les femmes qui souhaitent acheter un vêtement écologique. En tant que concepteur et fabricant québécois, il n'y a pas de cachette. Il est difficile et presque impossible de rivaliser avec les marques qui fabriquent leurs vêtements à l'étranger. Ceci dit, nous le faisons quand même et nous ne le faisons pas si mal après tout! Par exemple, pour acheter une robe soleil; chez Message Factory, nous essayons de maintenir des designs simples avec des tissus durables et de qualité. Pour 90 $ CAN, vous pouvez trouver une robe ou tunique sans manche en coton biologique ou en bambou entièrement fabriquée ici au Canada. De plus, nous expédions gratuitement et acceptons les retours. Ce prix est fort probablement de 10 à 20% plus cher que ce à quoi vous êtes habitué, mais vous serez fier de porter une robe québécoise. De plus, votre achat aide la planète et fournit des emplois à d'autres québécois. Cette jolie petite robe deviendra significative et vous inspirera!  Alors, quand vient le temps pour vous de magasiner pour des vêtements, pensez aux différentes possibilités qui s'offrent à vous. Visitez les magasins locaux, recherchez différemment en ligne, cherchez des produits écologiques qui sont expédiées gratuitement et des détaillants qui offrent des retours gratuits. C'est un excellent moyen d'essayer de nouvelles marques respectueuses de l'environnement sans risque. Magasinez les soldes, comme n'importe quelle autre marque; les vêtements écologiques seront en vente à un moment donné au cours de l'année. Certains sites proposeront également des réductions si vous vous inscrivez à une newsletter.

Pendant que vous changer légèrement vos habitudes, notre industrie pourra peut-être apprendre de l'industrie des aliments biologiques pour rendre nos produits plus accessibles aux québécois. Nos gouvernements pourraient commencer à examiner la législation comme ils l'ont fait avec l'industrie alimentaire. Nous devons nous rappeler qu'il est possible de faire des profits tout en respectant la planète et nos pairs. Lorsque vous achetez des vêtements fabriqués au Québec, vous avez un impact positif direct sur notre économie. Chaque dollar dépensé au Québec a un effet d'entraînement qui dépasse de loin celui des simples profits réalisés par les entreprises qui prennent notre argent en échange de biens ou de services. L'idée est d'envisager d'abord les vêtements fabriqués au Québec plutôt que ceux fabriqués à l'étranger et de le faire le plus souvent possible.

 


 

Message Factory