La leçon de style de 3 enseignantes

Leçon de style pour et par des enseignantes

Qui n’a pas eu une enseignante qui a fait une différence dans sa vie? Si vous avez des enfants comme nous, ce sont des personnes clés dans notre société et nous avons la chance chez Message Factory d’en compter plus d’une parmi nos consommatrices fidèles. Mais pourquoi les professeurs choisissent-t’elles notre ligne de vêtements?  Voici ce qu’elles nous ont répondues.

Nous discutons avec Marie-Josée une orthopédagogue, Sophie qui enseigne la première année depuis 12 ans et Noémie qui est enseignante en adaptation scolaire au Centre Jeunesse de la Montérégie à Chambly.


Parlez-moi un peu de votre travail?

Sophie: J'enseigne la 1ère année. J'adore ma jeune clientèle de première année qui est motivée à apprendre. Il est gratifiant de voir les progressions d'élèves. L'éclosion de la lecture est magique.

Marie-Josée: Je travaille dans le milieu scolaire depuis 25 ans. Je suis orthopédagogue.

Noémie: Je travaille avec une clientèle uniquement masculine âgée entre 15 et 17 ans.  J'enseigne les mathématiques, les cours de préparation au marché du travail et la menuiserie.

 

Est-ce important pour vous de choisir un vêtement fabriqué localement avec des matières bio ou recyclées ?

Sophie: Je suis fière d'avoir dans ma garde-robe des vêtements de designer québécois et fabriqués ici. J'aime beaucoup les vêtements de Message Factory et les messages philosophiques et environnementaux qu'ils affichent. Malheureusement, je n'en ai pas plusieurs.

Marie-Josée: J'ai connu les vêtements Message Factory, il y a environ 8 ans. Jamais auparavant, il m'était arrivé d'interpeler une inconnue afin qu'elle me dise la marque des vêtements qu'elle portait. Tout de suite, j'ai été séduite par  les motifs, les agencements de  couleurs, les messages ainsi que les coupes qui sont bien pensées pour le corps d'une femme.  Le fait que les vêtements étaient fabriqués localement avec des fibres biologiques ou recyclées ne faisait qu'ajouter à mon goût de vouloir connaître davantage cette compagnie.  Lorsque j'ai besoin de rafraichir ma garde-robe, c'est toujours vers cette marque que je me tourne.

Noémie: Dans ma pratique, je dois porter des vêtements qui sont confortable, professionnel et adéquat pour la clientèle. Je peux retrouver dans la collection Message Factory, autant des robes soleil que j’adore porter l’été que le look à la fois coloré, jeune et professionnel que j’aime arborer durant les mois de classe. Je ne tiens pas à porter absolument des vêtements avec des matières bio et recyclées, mais c'est une valeur ajoutée lorsque ce l'est.  Pour moi, c’est une preuve que les créateurs ont aussi une conscience écologique dans leur processus de création.

 

Noémie Laberge


Le prix étant parfois plus élevé pour ces items, comment justifiez-vous vos choix?

Sophie : Je privilégie les spéciaux. Je suis maman de trois enfants...Les matières recyclées et bio sont un choix qui font pencher dans la balance, c'est certain!

Marie-Josée: Je crois que le prix est justifié. À la fin, c'est le consommateur qui gagne, car la fibre utilisée est de qualité. Même après plusieurs années et plusieurs lavages, mes vêtements signés Message Factory sont encore très beaux.

Noémie: J'achète beaucoup de vêtements de designers québécois.  On paie quelquefois plus cher, mais j'aime encourager le travail fait chez nous par des artistes d'ici.  On se fait envahir par les grandes bannières venues d'ailleurs.  Nos petites boutiques offrent des produits souvent de meilleure qualité et qui sont uniques.  Pour toutes ces raisons, je suis prête à payer davantage pour une belle pièce.   

 

Marie-Josée Pépin


Qu’aimez-vous porter comme vêtements et pourquoi? Quels sont vos items préférés?

Marie-Josée : J'aime les vêtements simples, confortables et qui ont une touche d'originalité. Tous les jours, je porte une touche de Message Factory soit: un chandail, une veste, une robe, une jupe, une tunique...

Sophie : Pour enseigner, j'aime porter des vêtements confortables. Le milieu scolaire et particulièrement actif avec les tout-petits, il est important d'être à l'aise pour se mouvoir aisément. Il faut être prêt à agir rapidement. Je priorise donc le coton. Lorsque le temps chaud arrive, j'adore les robes et les jupes. Lorsque le temps est plus frais, j'aime bien les tuniques qui avantagent ma silhouette. Je suis fière et heureuse de porter mes vêtements Message Factory à toute occasion. Ils sont confortables et attrayants. Au resto, entre amis, au centre d'achats!

Noémie : Dans ma pratique, je dois porter des vêtements qui sont confortables, professionnels et adéquats pour la clientèle.  J'aime porter la robe ou la jupe lorsque je suis en classe.  Lorsque je suis dans mon atelier de menuiserie, malgré que je côtoie la poussière et la peinture, j'aime porter des chandails dans lesquels je reste féminine et unique.  Avec mes bottes de travail roses et mes jeans, j'aime bien porter mon chandail du poisson rouge! J'adore les vêtements sur lesquels il y a de belles histoires.  Je n'achète jamais des vêtements qui ont des écriteaux en anglais. Message Factory, malgré son nom en anglais, mets des mots, des phrases et des histoires en français sur ses vêtements.  Je choisis et je porte fièrement ces morceaux qui mettent en valeur la langue du Québec.  

 

Sophie Beaudoin

Quelles valeurs souhaitez-vous partager aux enfants au sujet de la consommation et quels sont vos plus grands défis?

Marie-Josée : Dans notre société de surconsommation, il est difficile de ne pas se laisser emporter par cette vague. Je crois qu'il est important que la jeunesse de demain se pose des questions sur la provenance d'un produit. Il faut les rendre conscients en leur expliquant les différents enjeux. Il est important de consommer des articles qui sont durables et recyclables. Mon plus grand défi est de consommer seulement ce dont j'ai vraiment besoin.    

Sophie : Au sujet de la consommation, je sensibilise les enfants à la surconsommation, mais surtout à travers les 3R (gestion écologique et économique des déchets). J'encourage mes élèves à devenir des adultes consciencieux de leur environnement et de l'importance de protéger notre planète. Chaque petit geste peut faire la différence.

Noémie : Étant donné la clientèle masculine et adolescente en quête d’identité que je côtoie tous les jours au travail, je peux me permettre d’avoir plein de belles discussions concernant la mode et son influence.  À leur âge, plusieurs se complaisent dans les marques populaires, au goût du jour, à la mode, souvent très dispendieuse et « fait en Chine ».  J’aime leur montrer et discuter avec eux que leur identité peut aussi se forger dans la différence et l’unicité.  Que l’achat local peut faire fonctionner notre économie et faire plaisir!

 

Un grand merci à nos 3 enseignantes d’avoir pris le temps de nous parler en cette rentrée scolaire.

Message Factory