Courir, non merci…mais

Courir, non merci…mais

Je ne suis pas une grande adepte de la course. Pourtant j’ai, par le passé couru plusieurs 5 km, 10 km, un demi-marathon et je sors occasionnellement, comme une marmotte au printemps, faire une petite gambade de 25 minutes dans le voisinage. En fait, je suis une coureuse difficile à plaire…il doit faire beau, je dois être confortable, je dois avoir la meilleure playlist possible dans mon iPod et idéalement je dois être passablement en forme pour pouvoir dépasser mon temps ou ma distance de la dernière sortie. C’est simple quand je cours, je m’ennuie… pour ne pas dire, je m’emmerde. Comme dirait l’autre, je n’ai pas de fun.

Mais pourquoi alors vous parler de course? Vous avez vu le film « Sara aime la course » et bien cette course qui pour elle est son échappatoire…et bien voilà pourquoi. Même si moi, je ne suis pas une décrocheuse quand je cours, la plupart des coureuses ont le talent de profiter du moment présent lorsqu’elles enfilent leur running shoe. Elle ne requiert pas la musique rythmée de Pitbull ou du Rock & Roll enflammé dans leur iPod pour avancer pendant 30, 40 ou 60 minutes. Plusieurs d’entre vous ont le talent de la course. Vous êtes en mesure de courir pour courir. Respirer l’air frais, regarder le paysage, vider votre esprit du quotidien et juste courir sans exigences ni contraintes. Pour moi, cet effet dure environ 3 minutes…le reste du temps, je pense trop, je focus sur mon rythme…je chante…je me rappelle de respirer… en fait je relaxe pas une seconde. Mais cet effet bénéfique de la course, je le comprends très bien ; car je réussis tout de même à le vivre dans la pratique d’autres sports.

Alors, même si moi je n’y trouve pas mon compte, je vous invite fortement à tenter l’expérience. Vous trouverez peut-être dans la course (ou la marche rapide) tous les bienfaits pour le corps, mais, surtout comment votre esprit peut bénéficier de cette pause mentale tellement énergisante. La course c’est l’un des sports le plus accessible…mettez vos espadrilles …ouvrez la porte et voilà! C’est une façon facile de vous ressourcer l’esprit et de vous sentir mieux.

Et si, comme moi, la course ce n’est pas votre « tasse de thé » pour emprunter l’expression anglaise; et bien tenter d’autres activités qui vous procureront les mêmes bienfaits mentaux de liberté. Je vous mets au défi, on par le souvent de sport pour la santé du corps, mais penser au sport pour en faire profiter votre esprit et le reste suivra.

Quelle activité sportive vous procure la santé d’esprit?


Karina Roy